img

Speed Index, un indice dont on parle peu pour mesurer les performances Web

28/08/2019

par Véronique Duong,
Fondatrice de Rankwell

À quelle vitesse vos pages web s’ouvrent pour vos visiteurs ? C’est la principale question à laquelle vous essayez de répondre lorsque vous mesurez vos performances Web. Cependant, ce n’est certainement pas la chose la plus facile à faire correctement !

Parlons d’abord de quelques métriques clés qui permettent de mesurer la vitesse d’une page web :

Le start render est le temps écoulé depuis le début de la navigation jusqu’à ce que le premier contenu apparaisse sur le navigateur. En d’autres termes, c’est l’élément qui indique combien de temps l’utilisateur a attendu avant de commencer à voir une partie de la page, il peut s’agir d’un logo ou d’une barre de recherche.

Le loading time indique le temps nécessaire pour que la zone d’affichage soit affichée intégralement. 

Nous avons deux jalons intéressants pour l’expérience utilisateur (la vitesse à laquelle le rendu commence et à quelle vitesse il est terminé). Néanmoins, il nous manque encore une information essentielle : que se passe-t-il entre ces deux temps ? Prenons un exemple pour le comprendre : 2 pages Web avec exactement le même Start Render et le même loading time.

La page A apparaît progressivement. 75% de son contenu est affiché en moins de 300 ms après le début du rendu. Certains détails apparaissent alors à un rythme plus lent ; la page B reste presque vierge pendant une longue période et affiche brusquement tous ses éléments en 2 secondes.

A ce sujet, sans aucun doute : l’utilisateur trouvera la page A beaucoup plus rapide à afficher que la page B, tandis que le testeur ne pourrait détecter aucun écart de vitesse entre ces 2 pages… C’est-à-dire que même les indicateurs les plus connus, ne nous permettent de capturer des informations pertinentes et complètes sur l’expérience utilisateur. C’est exactement là que Speed Index sera d’une grande aide ! 

 

Qu’est-ce que le Speed Index ?

Le Speed Index n’est pas une mesure de chronométrage ; autrement dit, il s’agit d’un système de notation qui évalue plusieurs mesures de vitesse différentes. Plus votre Speed Index score est bas, plus votre site Web est performant.

La nature holistique de la mesure du Speed Index vous donne un aperçu général des performances perçues de votre site web ; cependant, cela n’est pas forcément utile pour diagnostiquer les problèmes, c’est pourquoi d’autres mesures sont toujours pertinentes.

Voici deux méthodes sûres pour améliorer votre Speed Index :

  • Optimiser l’efficacité du contenu
  • Optimiser le chemin de rendu 

Idéalement sur mobile, le Speed Index doit être inférieur à 3000 et sur PC, à 1000. Respecter cette limite permettra à votre site d’envoyer un bon signal à Google. 

De nos jours, de nombreuses applications dépendent de dizaines, voire de centaines de ressources. Chacune d’elles ajoute au temps de chargement global (voyez comment la croissance de la taille des pages Web a évolué au fil des ans). Modifier le mode de réception de ces ressources peut avoir un impact considérable sur la rapidité avec laquelle les visiteurs voient le contenu de votre page.

Autres articles

Contactez-nous pour un Pré-Audit

Je fais la demande